LA DECOUVERTE PAR UN CELEBRE ECOLOGISTE
DE LA REALITE DES EOLIENNES INDUSTRIELLES


pour visiter le site de Jean-Louis Etienne (expédition de Clipperton)

Jean-Louis Étienne, sur France-Inter
émission CO2 mon amour
26/11/05

Dans une petite commune du Tarn, Jean- Louis Étienne a accepté
par principe idéologique, l'implantation d'éoliennes
Il avoue qu'il se retrouvera le " C... de l'histoire"(sic),
avec les nuisances (éoliennes à 600m)

un extrait de cette émission va démarrer automatiquement

(wma ) taille3 Mega
( le temps de téléchargement peut demander quelques instants en fonction de votre vitesse de connection)


pour écouter l'ensemble de cette excellente émission merci de vous connecter directement sur le site web de France-inter

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/co2/


Interview de Jean- louis Etienne Extrait de l'émission : C02 mon amour
du 26 novembre 2005 sur France Inter
(Texte " mot à mot ")

pour télécharger ce texte sous format word

Denis Cheissoux
Je me retourne vers Jean-Louis Etienne,on parle maintenant des grosses éoliennes dans ce département qui nous est cher à tous les deux qui est celui du Tarn, on en a installé , donc pas loin de cette vallée de " La Goutte " où vous êtes, des éoliennes.
Alors comment ça se passe, aujourd'hui, on parle de gros morceaux ?

Jean-Louis Etienne
- Oui, elles ne sont pas encore intallées, donc, et je me suis flatté un moment donné, d'avoir effectivement pris des mesures audacieuses en disant, moi, je l'accepte pas très loin de chez moi.
D'abord les éoliennes , il y a un projet de 6 éoliennes,( etpuis c'est pas les éoliennes d'Olivier Krug ) qui font 100 mètres de haut avec d'énormes pales et donc on m'a présenté ça dans le secteur, sur un plateau qui n'étais pas très loin de chez moi, qu'on a visité bien-sûr, avec des personnes qui étaient là, mais en fait , j'étais un peu léger, pris par mon militantisme. Il faut accepter ces éoliennes, c'est vrai, et , tout à coup, je me trouve dans la situation, un peu, du " con "qui a dit oui et puis qui se rend compte qu'effectivement elles vont tourner sous mes fenêtres, parcequ'il y en a 2 qui sont vraiment là. Avec le soleil, à certains moments de la journée je vais avoir un stroboscope qui va balayer la maison
Denis Cheissoux
Et cela , on ne vous l'a pas présenté forcément ?

Jean-Louis Etienne
- un moment donné j'ai regardé les choses puis j'ai dit : attendez, ce photomontage que vous me montrez, vous voyez le petit point rouge là, sur l'arête, c'est le toit de ma maison, regardez ce que j'ai en face, j'ai en face 2 pieux, et alors : " Vous êtes quand même assez loin entre 600 et 800 m, l'ADEME dit 500 "
- L'ADEME, d'accord…. mais ce n'est quand même pas eux qui habitent là où je suis.
- Voilà donc on se retrouve effectivement avec tout d'un coup de quoi équilibrer 2 communes. Parce que la Mairesse m'a dit : " moi, ça va me payer la voierie "
- Mais écoute, si ça te paye ta voierie, c'est quand même assez intéressant, payer la voierie avec du vent c'est vachement bien . Et donc je n'ai pas fait le buté, mais à l'heure actuelle, je me retrouve dans la situation du " mec " ordinaire , si vous voulez, qui dit : attendez, pas chez moi, je n'ai pas envie tout d'un coup d'être emmerdé par ce truc là. Après avoir dit oui je crois avoir été un peu léger, encore une fois, emporté par mon militantisme.
Denis Cheissoux:
En même temps, c'est toute la complexité, parce qu'il y a des écologistes qui sont contres les éoliennes , d'autres qui sont pour…

J L Etienne
- Alors, tout d'un coup je suis en train d'avoir la stratégie de tout le monde, en train de dire : mais pas là ; en fait je réfléchis, moi-même, pour essayer de trouver un compromis pour avoir une stratégie. Mais vous vous rendez compte, parce que le type qui loue, il y a des négociations. Sa parcelle qui vaut " que dale " dans un coin qui vaut plus rien du tout , quelques vieux poireaux, une vielle vigne qui donne plus rien, tout d'un coup on va lui louer des éoliennes. Il va avoir des revenus. Donc il y a quelques paysans autour, ça a du être négocié j'imagine en accord avec la municipalité, tout le monde, pour que le mec qui a son petit champ là-haut, ben on va lui foutre une éolienne et puis c'est pas mal en fait, il y a un silence, parcequ'il n'y a personne dans le secteur et moi tout d'un coup j'étais la " grosse carpe " du coin et on a pris des dispositions : Etienne est ce que ça vous plait ?
- Moi , écoutez les éoliennes, écoutez, je suis militant , je suis d'accord et puis tout d'un coup,…(rire)… et tout…. D'accord pour les autres si vous voulez.

Jean-Louis Etienne, médecin explorateur. Il est le premier homme à atteindre le pôle nord en solitaire en 1986.
Il a participé à de nombreuses expéditions. Il découvre en 1977, dans la course au tour du monde à la voile sur Pen Duick VI, avec Eric Tabarly, l'existence de Clipperton qui lui inspirera sa dernière expédition. Pendant l'hiver 2004/2005, Jean-Louis Etienne a renoué avec la tradition des expéditions naturalistes du XIXème siècle, tout en concrétisant un rêve de robinsonnade, entouré de sa femme et de leurs deux fils.
Et la participation de :
- Olivier Krug, directeur de la société KRUG, spécialisée dans les petites éoliennes.


Accueil | A la Une | Vidéo | Régions de France | Dossiers | Plan du site | Forum | Nous Ecrire

Ce site a été crée par Jean-Louis Butré.Ce site est protégé par Copyright©. Contacter le webmaster.